Poèsie d'aujourd'hui


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La première neige

Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen
Plume d'ange
avatar

Nombre de messages : 635
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: La première neige   Mar 17 Jan - 14:58

Une légende raconte que la première bénédiction de Noël coïncide avec la première neige.
Dans un petit village, un 24 Décembre au soir, tous les villageois étaient réunis à l'église pour célébrer ce jour saint. La crèche était réalisée comme un tableau vivant par plusieurs villageois. L'étranger a trouvait magnifique. Il leva la tête et aperçut une jeune fille qui observait la scène d'un balcon haut perché. Elle ressemblait tant à l'ange de Dieu qu'il n'eut plus aucun doute sur sa participation dans le tableau.
A la fin de la cérémonie, il alla voir le prêtre.
- Mon père, dit-il, votre cérémonie était des plus belles. J'ai trouvé particulièrement mignonne la jeune fille qui jouait l'ange du Seigneur.
- Mais, répondit le curé, il n'y avait pas d'ange.
- Pourtant, j'ai bien vu une jeune fille en robe blanche sur le balcon, là haut.
- Je ne sais pas de qui vous parlez.
L'étranger était dubitatif. Qui pouvait être cet ange qui l'avait tant captivé. Il quitta l'église et se rendit au grand bal de Noël organisé par la mairie. Il espérait bien y revoir la jolie inconnue. Mais en arrivant, il eut beau scruter les danseurs, scruter les couples, la jeune fille n'était pas là. Il s'assit alors à la fenêtre et se mit à rêvasser.
Et là, il LA vit. Elle était là, assise sur un rocher, regardant par la fenêtre les couples en train de danser.
Il sortit et s'approcha d'elle. Il la regarda et la trouva encore plus jolie que sur le balcon. Elle avait de longs cheveux bruns jusqu'aux épaules, deux grands yeux verts pensifs et tristes. Elle portait une longue robe blanche un peu défraîchie et était pieds nus. L'étranger s'approcha. La jeune fille le vit venir, se leva et commença à s'enfuir. L'étranger lui attrapa le bras.
- N'aie pas peur de moi.
Il passa une main sous ses genoux, l'autre derrière son dos.
- Je ne peux pas te laisser marcher pieds nus.
Il la souleva.
- Là, c'est mieux.
La proximité de leurs visages fit rougir la jeune fille. Elle détourna la tête.
- Il ne faut pas s'occuper de moi.
- Oh, mais si ! Tu sais, je t'ai vue dans l'église.
Elle paniqua.
- Ne dites rien, je n'avais pas le droit !
- L'église est un lieu ouvert à tous. Tu sais, en te voyant, j'ai cru voir un ange.
- Je ne suis pas un ange, je suis un démon.
- Que faisais-tu là, sur cette pierre ?
- Je regardais les danseurs. J'aime la danse et j'aime danser.
- Pourquoi n'es-tu pas rentré ? Tu aurais pu danser !
La jeune femme le regarda en pleurant. Entrer, entrer, si seulement c'était aussi simple !
- Je ne peux pas, je n'ai pas le droit.
- Tout le monde peut venir, c'est un bal pour toute la commune.
- Tout le monde, mais pas moi, moi je ne peux pas.
Sans dire un mot de plus, l'étranger avança, la jeune fille dans les bras.
L'étranger déposa la jeune fille sur le sol à l'entrée de la salle. Le contact entre le carrelage froid et ses pieds nus n'eut aucun effet sur la jeune fille mais la main chaude de l'étranger posée sur la sienne la fit frémir. Il avança, elle suivit son mouvement.
Au fur et à mesure qu'ils entraient dans la salle, le silence se fit, les danses s'arrêtèrent, et les regards mauvais se multiplièrent. La jeune fille sentait tous ses regards malveillants sur elle et n'était pas rassurée. L'étranger avançait, sans tenir compte de ces regards posés sur lui, il avança jusqu'au milieu de la piste de danse.
- Valse ! Réclama t-il.
Dès que les premières notes se firent entendre, il posa délicatement une main sur la taille de la jeune fille, puis il l'entraîna dans une superbe valse. Les regards continuaient à les fixer, mais pour se muer en regards d'admiration et de fascination.
La jeune fille et l'étranger ne voyaient même plus ses regards, maintenant émerveillés, qui les regarder évoluer, il n'y avait plus qu'eux. Elle, l'ange, Lui, l'étranger, et le Seigneur penchés sur ces deux êtres étrangers à la communauté.
Quand les dernières notes de la valse eurent été entendues, le couple s'arrêta, mais leurs regards ne vacillèrent pas. Un applaudissement unique, puis multiplié débuta, et bientôt, ce fut la communauté entière qui applaudit. On installa la jeune fille et l'étranger, on leur servit une part du repas de Noël, prévu pour cette soirée. La musique reprit et l'on dansa pendant que le couple mangeait.
Quand il se fut restauré, l'étranger se leva, prit la jeune fille comme précédemment et la porta jusqu'à l'extérieur. Certaines personnes vinrent les saluer à la sortie. Et c'est à ce moment là que la première neige de cette année là tomba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La première neige
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kawabata, Yasunari] Première neige sur le Mont Fuji
» Première neige de l'année sur Paris ce matin.
» Première neige
» Premières neiges dans ma région (suite)
» Première neige ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poèsie d'aujourd'hui :: Espace membres :: Espace Kathleen :: Histoires/fics-
Sauter vers: